Partons à la rencontre de MeelouTV ! - GamesPlaystation

Partons à la rencontre de MeelouTV !

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, j’accueille une streameuse qui a accepté de partager un bout de sa personnalité et de sa passion. Je vous invite à la découvrir. Bonne lecture.

Note : L’interview de Meelou a été réalisée le 31/05/2021. Certains éléments ont changé depuis cette interview, notamment le travail ou les projets.

GP : Est-ce que tu peux te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas, ce que tu fais en dehors de Twitch si une activité il y a ?

Meelou : Émilie, 25 ans au mois de septembre. J’ai une formation d’esthéticienne. Seulement voilà après quelques temps, je me suis aperçue que c’était un univers un peu trop féminin pour moi. Je me suis orientée sur le jeu vidéo et j’ai postulé chez Micromania. J’ai été embauché chez eux en tant que vendeuse. Ce sont mes premiers pas dans le jeu vidéo en tant que « travail ». Ensuite, j’ai rédigé des tests de jeux vidéo chez « jesuisungameur.com » pendant 2 ans. Enfin, j’ai voulu me lancer dans l’aventure Twitch. Le ZEvent de 2020 ayant été le déclic. J’ai toujours voulu streamer, mais je n’osais pas me lancer. Je trouvais toujours une excuse (pas le temps, pas le matériel…). Lorsque j’ai regardé le ZEvent, j’ai vu un tel élan de bonne humeur et de bonne ambiance, que cela m’a motivé à me lancer.

GP : Intéressant de voir le virage à 180° entre ton parcours d’esthéticienne jusqu’aux jeux vidéo aujourd’hui. Et ton pseudo Meelou, cela vient de ton prénom j’imagine ?

M : Oui c’est ça. La plupart de mes potes « de console » m’appelle Meelou. Je me suis dit, c’est mignon, on part là-dessus. Mon gamertag était Emeelou38x, n’oublions surtout pas le « x ». Je ne pouvais pas mettre ça sur Twitch.

GP : Tu me disais que cela faisait un moment que tu étais chez Micromania, tu avais un antécédent, une passion lointaine pour le jeu vidéo qui t’a motivé à rejoindre cet univers ?

M : Oui. Je pars du principe que j’ai appris à lire sur Pokemon Silver sur GameBoy. C’est là que ça a commencé. J’ai toujours eu toutes les consoles. Mon beau-père travaillait au rayon informatique de Carrefour et il avait souvent des promotions. On avait toujours les dernières consoles à la maison. Mon père, que je voyais le week-end, est un gros fan de Tomb Raider et de jeux vidéo au global. On passait les week-end à jouer à la console, à la PlayStation 1. Ensuite, je me suis fait mes propres potes sur la Xbox 360. On s’est suivi sur la Xbox One.

GP : Et aujourd’hui tu enchaînes sur la Series X ?

M : Principalement, mais je fais également du PC, de la PlayStation 5 ou de la Switch.

GP : Tu arrives à jongler avec les différentes plateformes ?

M : Oui, ça dépend des jeux. Par exemple, j’ai repris FarCry 3. Sur Xbox et PlayStation, il était à 30€ et sur Steam c’était 3€, je me suis orientée vers le PC.

GP : Sacrée différence en effet. Et comment tu vis ton aventure Twitch aujourd’hui ? Tu ne subies pas de remarques affligeantes ou ne tombe pas sur des « haters » ?

M : Le seul « hater » que j’ai eu dans ma vie est une personne jalouse travaillant dans ma propre entreprise. Sinon, pas de malveillance. Justement, j’avais peur à cause de mes formes et mes rondeurs, de recevoir des remarques. Mais finalement aucune. Les seules choses qui arrivent de temps en temps ce sont les fameux pseudos où si tu les lis à haute voix tu risques un ban. J’ai énormément d’amour de la part de mes viewers.

GP : Mais tu as passé les 1000 follows ?

M : Oui. Du coup, un live 24h à prévoir. Sur le live on est souvent entre 10 et 15. Ces personnes-là sont tous des amours. Je les appelle la « Famax ». On est vraiment une famille. On partage beaucoup de choses sur Discord. Ils me donnent des idées, ils me soutiennent, ils me remontent le moral quand ça ne va pas. Ensuite, j’ai la chance de pouvoir partager cela avec mon conjoint qui lui est modérateur sur ma chaîne. Il me conseille et me booste. Cela fait du bien d’avoir cette bulle d’air après le travail.

GP : Oui et puis entre vendre des jeux vidéo et jouer aux jeux vidéo il y a un monde. Ce n’est pas du tout la même chose. Donc en tant que passionnée, tu dois être heureuse.

M : C’est sûr ce n’est pas pareil. Les gens qui ne trouvent pas leur PS5 et viennent se plaindre en magasin, c’est une horreur. Toute la journée, tu as une clientèle. Le soir, tu te retrouves avec tes potes.

GP : Et dans tes viewers, tu as des potes à toi avec qui tu joues depuis la Xbox 360 ?

M : Oui. Ils ne viennent pas toujours car ils me connaissent. Et je suis comprends que, quand on connaît la personne, ça peut être bizarre de venir voir ou de s’abonner sur Twitch. On se connaît de tous les jours. Ils me soutiennent via leur « Prime », mais ils ne restent pas toujours. Sinon, la plupart du temps, mes viewers sont des personnes que je ne connaissais pas d’avant. Ils viennent de live où je suis passée, ou alors des réseaux (TikTok, Insta…).

GP : J’ai vu que tu jouais à Among Us. Tu joues avec tes potes ou tes viewers ?

M : Among Us c’est avec mes potes. En revanche après plusieurs lives, je me suis rendue compte que ce n’était pas du tout pour moi.

GP : Tu n’arrivais pas à animer le truc ?

M : Il n’y a rien qui va en fait. Je suis un très bon « crewmate », je fais mes missions dans mon coin. Par contre quand il s’agit de se défendre, d’accuser ou quoique ce soit, je me « chie » dessus. Ce n’est pas du tout passionnant à regarder comme live. Je ne m’amuse pas. Cependant, je fais du Mario Kart, soit avec d’autres streamers, soit avec mes viewers. J’essaye de caler 1 à 2 fois par semaine, des lives « communautaire ». On joue à des jeux « .io » (Scribble, Gartic Phone…) ou à Mario Kart. Le but est que l’on puisse jouer ensemble. On se met sur le discord et on se marre.

GP : Tu es plutôt adepte du retro-gaming ?

M : Pas tellement. Je n’ai pas connu « l’ancien ». Je suis née en 1996, entre la PlayStation 1 et la N64. Pour moi, le rétro-gaming, c’est plus par nostalgie que je vais y jouer mais par passion de découvrir. C’est-à-dire que si je dois acheter des jeux de l’époque, ce sont des jeux auxquels j’ai déjà joué et qu’ils me manquaient. Ce ne sont pas des jeux que je n’ai pas connus et que j’aimerais découvrir. De même que je ne suis pas du tout « jeu indé », je suis plutôt AAA. Les goûts et les couleurs.

GP : Du coup ton dernier gros jeu c’est FarCry 3 ?

M : Je l’ai relancé oui mais le dernier jeu que je viens de terminer est Resident Evil Village.

GP : Qu’en as-tu pensé ?

Chris Redfield - Resident Evil 8 Village

M : C’est une tuerie. J’avais beaucoup aimé le Resident Evil 7 en FPS. Je suis une grosse fan de jeu d’horreur. J’en cale souvent sur mes lives. D’ailleurs, à cette occasion, l’indé ne me dérange pas. Sinon pour revenir à RE, j’ai aimé le jeu, le physique de Chris Redfield 🙂

Le gameplay et les énigmes sont folles. Tout est bien. Je trouve satisfaisant de n’avoir qu’une seule option pour avancer. Tout s’imbrique bien et s’enchaîne bien. Je l’ai fait sur Series X. Les graphismes et le ray-tracing, ça donne une immersion plus forte.

GP : Oui, il y a ces options sur PS5 et PC également. Si on continue dans les questions, est ce que tu saurais me dire quelle est ta plateforme de gaming préférée ?

M : C’est très dur car j’ai tout connu. J’ai adoré et adore toujours les consoles portables (GameBoy, NGage, PSP, Advance, Advance SP, DS). Je me suis tuée sur la PS1 mais j’étais trop jeune pour comprendre. J’ai moins joué à la PS2 car j’ai commencé à m’orienter vers la Xbox 360. Sur la Xbox 360, j’ai principalement joué aux mêmes jeux (Call Of entre autres). Du coup celle qui m’a le plus marquée, c’est la Xbox One en vrai. Quand elle est sortie, j’avais une quinzaine d’années. J’ai commencé à avoir mes propres moyens pour acheter des jeux et à avoir mes propres potes. C’est elle qui m’a fait grandir avec le jeu vidéo. Je me suis éclatée sur cette console. J’ai joué à des centaines de jeux. Mais je reste très FPS, contrairement à mon conjoint, à qui, ça donne la nausée.

RE7 famille Baker

GP : C’est une autre manière de jouer et ça permet de donner d’autres sensations. Un RE en FPS ce ne sont pas les mêmes sensations qu’avec la vue de dos. Tu as tenté le VR sur RE7 ?

Erreur 404

M : Non. Je suis team Xbox et je ne voulais pas mettre un tel prix pour reprendre le jeu en version VR.

GP : Donc tu es team Xbox. Comme tu as pu le voir, le site est plutôt orienté PlayStation. Pas pour passer pour un fanboy, mais plus par choix et plaisir de jouer sur cette plateforme. Si tu devais me donner une console de chez PlayStation, ça serait laquelle ?

M : Malgré mon âge, je dirais tout de même la PS1. Je n’ai pas eu la PS2 immédiatement donc j’ai eu le temps de faire un max de jeux sur la première PlayStation. Mon père avait un carton entier de jeux. Il y avait de tout : Spyro, Motocross, Resident Evil… Je jouais énormément à la console quand j’étais petite. Même quand j’ai eu la PS2, je jouais aux jeux PS1. Je trouve que cette console a un charme particulier.

GP : Ce fameux son d’ouverture de la PlayStation 1.

M : Ouiii. Tu espérais avoir l’image derrière. Sinon juste derrière la PS1, je dirais la PSP. Elle me servait un peu de tout (aller sur internet, regarder des films…). Je prenais ma PSP un peu partout.

GP : J’aimerais maintenant te demander ton avis sur ce faux débat, cette guéguerre de console qui persiste depuis tant d’années.

M : Je l’ai déjà subi. Je suis du côté « opposant » au plus grand nombre, du côté de la « minorité ». Je trouve ça complètement con. Les gens sont « matrixés ». Ce sont 3 consoles qui s’assemblent extrêmement bien ensemble. En tant que vendeuse de jeux vidéo, j’ai appris à faire la part des choses. Pour moi, la Switch c’est la console familiale, amusante. La Xbox, c’est la console pour le multijoueur principalement. La PlayStation c’est pour des énormes jeux d’aventure, en solo. C’est pour ça qu’il n’y a pas une réelle rivalité. Ce qui va faire pencher la balance, c’est l’expérience que l’on recherche.

Quand on me dit « c’est quoi le mieux entre la Xbox ou la PlayStation », je réponds « Vous imaginez, vous voulez aller au bar et il y en a deux en face de vous. Il y en a un qui sert des boissons classiques mais avec tous vos potes dedans, et l’autre il n’y a personne, vous choisissez lequel ? ». C’est aussi pour cela que je suis sur Xbox. J’avais la 360 à l’époque, j’avais tous mes potes. Quand ils sont passés sur la One, j’ai suivi. La PS4 est une excellente console pour ses licences. Je ne comprends pas cette guerre, les consoles sont juste complémentaires.

GP : Totalement d’accord avec toi. Le principal étant les jeux et que l’on s’amuse. Tant mieux si tu n’as jamais eu de personnes « violentes » vis-à-vis de toi concernant ce faux sujet.

M : Non rien et heureusement. Si ça arrive je bloque.

GP : Si maintenant je dois te demander le jeu qui t’as le plus marqué et pourquoi ?

M : Pour le jeu, je t’invite à aller sur la chaîne de Foxx et de regarder « un invité, un jeu ». Le jeu c’est Oblivion.

Je suis une très grande fan de Bethesda. J’avais 10 ans quand j’ai connu Oblivion. Cela a été un vrai coup de cœur. Skyrim j’ai poncé ce jeu. J’aime également Fallout qui a un univers et un humour différent.

GP : J’imagine que tu attends à fond le prochain « The Elder Scroll » ?

M : Tu n’imagines même pas. Les 30 plus belles secondes de ma vie lors de l’E3 et son annonce.

GP : A l’inverse, si je te demande un type de jeu que tu détestes ?

M : Je n’aime pas les jeux de sport (foot, basket…). Je n’aime pas tellement les JRPG et ses mécanismes de jeu. Je n’aime pas également les jeux 8-bit. Je reste très triple A.

GP : Est-ce que tu peux me citer un jeu qui te semble peu mis en avant mais qui devrait l’être un peu plus ?

M : Je ne sais pas tellement. Étant très triple A, ils sont souvent dans la lumière. Récemment, j’ai essayé Saw qui était sorti sur PS3 et Xbox 360. Le jeu est vraiment top. Je ne pensais pas qu’un jeu tiré d’un film puisse être aussi bien. Si tu as vu les films, tu retrouves des clins d’œil. Ce n’est pas un copié collé du film mais ça reprend le principe. Tu as pas mal d’énigme assez angoissante. Vraiment chouette. Je n’en avais jamais entendu parler bien que ce soit Konami qui soit derrière. C’est une bonne découverte.

GP : Et tu as un jeu que tu attendais particulièrement et où tu as été très déçue ?

Days-Gone-horde

M : Days Gone à sa sortie. Full bugué au lancement. Je m’attendais un truc à la « The Last of Us ». J’étais déçu de ne pas avoir de fil conducteur. Il n’y a pas vraiment de mission fil rouge entourée de mission annexe. C’est ça qui m’avait un peu déçue. Un autre où j’ai vite lâché c’est Returnal. Devoir toujours recommencer sans arrêt, pas pour moi.

GP : Pourtant sur d’autres types de jeux, si tu meurs tu perds ton stuff.

M : Oui je sais. Par exemple, je suis très survival en ligne comme Rust ou Ark. Quand tu meurs, tu perds ton stuff mais tu peux tout retrouver à l’endroit où tu es mort. Idem que Dark Souls, ce n’est pas pour moi.

GP : Quels seraient tes projets que tu aimerais teaser ou annoncer ici ?

M : J’envisage de me mettre à 100% sur le stream. Je veux faire ça bien. J’ai l’impression de rater quelque chose. J’ai envie de développer ça.

Je veux aussi déménager dans le sud pour y faire ma vie.

GP : Tu as d’autres passions en dehors du JV ?

M : Oui, je suis une grande fan de paléontologie. J’adore les dinosaures. Mon prochain tatouage est d’ailleurs un crâne de T-Rex. J’aime également tout ce qui touche à l’astronomie, l’univers. Je pète un plomb car on ne comprend pas tout mais j’adore. Je regarde beaucoup de documentaire sur le cosmos… J’avais bien aimé le jeu « No Man’s Sky ». Après des trucs classiques, la musique, les animaux.

GP : Tu en parles sur tes lives ou juste en privé ?

M : La paléontologie non. J’ai fait des lives sur Ark. Ils savent que j’aime les dinosaures. L’astronomie je n’en parle pas vraiment. Je le partage avec mon conjoint.

GP : Tu dois être ravie d’avoir un cross-over entre Fast & Furious et Jurassic Park

M : Ne m’en parle pas. Ça craint.

GP : J’ai une dernière question. Quels seraient les conseils que tu donnerais à une personne qui souhaite se lancer sur Twitch ?

M : Je lui demanderai quels sont ses objectifs. S’il me dit « je veux gagner beaucoup d’argent », je lui dirai que cela ne sert à rien. Si au contraire, il me dit « je suis passionné de jeu vidéo et je veux en parler », là je dirai fonce. Bien sûr j’aimerais vivre du stream. Bien sûr j’aimerais faire des évents, aller au ZEvent…

La base de tout c’est qu’il faut que cela soit une passion. Sinon cela ne peut pas marcher.

J’ai des exemples de personnes que je ne citerai pas qui font des sondages pour savoir si ça vaut le coup de faire des jeux qui ne les intéresse pas eux-mêmes. C’est triste d’en arriver là. Tu fais un jeu car tu aimes le jeu. Le but c’est de prendre du plaisir.

Il faut également être organisé. Si tu annules sans arrêt, les gens ne vont pas apprécier. Tu dois être régulier.

Merci beaucoup Meelou pour ton accueil et toutes tes réponses. Si vous souhaitez suivre Meelou, c’est par ici :

Twitch : https://www.twitch.tv/meeloutv

Twitter : https://twitter.com/MeeLouTV

Envoi
User Review
0/10 (0 votes)
0/10
Comments Rating 0/10 (0 reviews)

Partage:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Découvrez également !

Meelou TV

Partons à la rencontre de MeelouTV !

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, j’accueille une streameuse qui a accepté de partager un bout de sa personnalité et de sa passion. Je vous invite

Rencontre avec Chris Liberty

Interview de Chris Liberty

Bonjour à tous, je vous propose aujourd’hui de rencontrer le créateur de Rockstar Mag et de Naughty Dog Mag mais également rédacteur en chef jeu