La genèse de PlayStation

La PlayStation de Sony a été la première console de jeux vidéo à se vendre à plus de 100 millions d’unités. Comment Sony Interactive Entertainment a-t-il réussi à marquer un point dès sa première incursion sur le marché des jeux vidéo ?

Playstation Classic

Sony et Nintendo

L’histoire de la PlayStation commence en 1988, alors que Sony et Nintendo travaillent ensemble au développement du Super Disc. À cette époque, Nintendo domine le jeu vidéo sur ordinateur. Sony n’a pas encore pénétré le marché des jeux vidéo de salon, mais il est impatient de se lancer. En faisant équipe avec le leader du marché, ils pensaient avoir de bonnes chances de réussite.

Le Super Disc

Le Super Disc devait être un CD-ROM destiné à être intégré au jeu Super Nintendo qui allait bientôt sortir. Cependant, Sony et Nintendo se sont séparés sur le plan commercial, Nintendo ayant décidé d’utiliser Philips comme partenaire. Le Super Disc n’a jamais été introduit ou utilisé par Nintendo.

En 1991, Sony a présenté une version modifiée du Super disque dans le cadre de sa nouvelle console de jeu : la Sony PlayStation. La recherche et le développement de la PlayStation avaient commencé en 1990 et étaient dirigés par Ken Kutaragi, ingénieur chez Sony. Elle est dévoilée au Consumer Electronics Show en 1991, mais le lendemain, Nintendo annonce qu’il va utiliser Philips à la place. Kutaragi sera chargé de poursuivre le développement de la PlayStation pour battre Nintendo.

Une unité de divertissement multimédia et polyvalente

Seuls 200 modèles de la première PlayStation (qui pouvait lire les cartouches de jeux Super Nintendo) ont été fabriqués par Sony. La PlayStation originale a été conçue comme un appareil de divertissement multimédia et polyvalent. En plus de pouvoir jouer aux jeux Super Nintendo, la PlayStation pouvait lire des CD audio et des CD contenant des informations informatiques et vidéo. Toutefois, ces prototypes ont été mis au rebut.

Sony Computer Entertainment, Inc.

Kutaragi a développé des jeux dans un format graphique polygonal 3D. Le projet PlayStation ne fait pas l’unanimité chez Sony et il est transféré à Sony Music en 1992, qui est une entité distincte. Elle se sépare ensuite pour former Sony Computer Entertainment, Inc. (SCEI) en 1993.

La nouvelle société attire des développeurs et des partenaires, dont Electronic Arts et Namco, qui sont enthousiasmés par cette console basée sur un CD-ROM et capable de fonctionner en 3D. La fabrication des CD-ROM était plus facile et moins chère que celle des cartouches utilisées par Nintendo.

Sortie en 1994

En 1994, la nouvelle PlayStation X (PSX) est sortie. Elle n’était plus compatible avec les cartouches de jeux Nintendo et ne pouvait lire que les jeux sur CD-ROM. C’était une décision intelligente qui a rapidement fait de la PlayStation la console de jeu la plus vendue.

La console était une unité grise et mince et le joystick de la PSX permettait un contrôle bien plus important que les manettes de la concurrente Sega Saturn. Elle s’est vendue à plus de 300 000 unités dès le premier mois de commercialisation au Japon.

Introduction aux États-Unis en 1995

La PlayStation a été présentée aux États-Unis lors de l’Electronic Entertainment Expo (E3) à Los Angeles en mai 1995. Plus de 100 000 unités ont été pré-vendues avant le lancement aux États-Unis en septembre. En l’espace d’un an, ils ont vendu près de deux millions d’unités aux États-Unis et plus de sept millions dans le monde. Ils ont atteint le cap des 100 millions d’unités à la fin de 2003.

  • Graphisme
  • Gameplay
  • Histoire
  • Soundtrack
Envoi
User Review
0/10 (0 votes)
0/10
Comments Rating 0/10 (0 reviews)