It takes Two : le verdict final - GamesPlaystation

It takes Two : le verdict final

Hello bonjour, moi c’est Farren ! Aujourd’hui j’ai eu envie de rejoindre la belle famille de GamesPlayStation pour, le temps d’un article (et plus si affinités), vous faire découvrir un jeu qui j’en suis sûr laissera une trace indélébile dans mon parcours de papa gamer.

Vous l’avez certainement vu dans le titre, ce jeu c’est “It Takes Two” , un jeu vidéo d’aventure édité par EA Originals et développé par Hazelight Studios, les papas de “A Way Out” (2018). Le jeu est sorti le 26 mars 2021 sur Xbox One, Xbox Series, PlayStation 4, PlayStation 5 et Windows.

Dans “It Takes Two” vous prenez le contrôle du couple composé de May et Cody, dans un univers uniquement pensé pour la coopération, d’ailleurs ça se sent et ça fait du bien. En effet tout, absolument tout, à été pensé pour coopérer.

Vous allez, dans la peau de ces 2 pantins articulés, devoir déjouer des pièges, casse-tête, et autres mécanismes dans différents “univers” inspirés de plusieurs zones d’une maison (grenier, aquarium, jardin etc. je vous laisse la surprise de les découvrir par vous même) .

Dans chacune de ces zones, un livre magique plutôt déjanté va vous offrir des outils pour interagir avec l’environnement et vous permettre de progresser petit à petit jusqu’à votre but final.

Chaque outils est extrêmement efficace et bien pensé pour vous obliger à coopérer et à dialoguer afin de venir à bout des défis que vous propose le jeu. Chaque environnement fourmille de détails qui participent à la crédibilité de la zone. Chaque objet y joue un rôle particulier. Chaque mécanisme est pensé de manière à ce que l’on doive se creuser les méninges pour avancer, sans jamais se prendre énormément la tête pour en devenir frustrant. On prend réellement plaisir à parcourir les différents lieux sans s’ennuyer un seul instant. De plus, la bande son, même si parfois effacée , nous emporte dans les moments les plus épiques, mais sait se faire plus discrète et calme là où on en a vraiment besoin.

L’aventure se déroule à 100 à l’heure, c’est une explosion de couleurs et d’effets cinématographiques tout en égrainant de ci de là des minis jeux qui permettent de mettre l’aventure en pause quelques minutes et où l’on se surprend à prendre du bon temps pendant une parenthèse compétitive.

Côté graphismes pures, la modélisation faciale des personnages n’égale pas le savoir faire de certains titres sortis cette année, et quelques textures sont un peu bâclées. Malgré celà, rien ne vient assombrir assez le tableau pour bouder notre plaisir. Le titre reste visuellement très très beau et malin dans sa mise en scène (surtout à un prix si peu élevé).

L’aventure se parcours donc avec un délice inégalé pendant la douzaine d’heures que dure le titre, avec des dialogues et une histoire sachant mêler avec brio joie, excitation, humour, mais aussi tristesse et émotions. Le jeu nous prouve donc ici que les jeux purement coopératifs ne sont pas prêt d’avoir dit leur derniers mots. Plus largement, il est pour moi le meilleur jeu coopératif depuis bien des années.

Il m’aura marqué par son incroyable inventivité et sa justesse dans le thème abordé. C’est un jeu que j’ai eu un grand bonheur de partager avec ma femme et que je vous conseille très chaudement, si vous avez un compagnon (quelqu’il soit) pour parcourir cette aventure haute en couleur et en divertissement !

It takes two : le verdict final
  • Ma note finale de It Takes Two - 9.5/10
    9.5/10

Résumé

“It takes Two” est trouvable à environ 40€ sur certains sites marchands lors de l’écriture de ce test et cerise sur le gâteau, il propose un code ami pour que vous puissiez jouer à 2 à distance avec un seul est unique jeu. Que demander de plus ? Je ne peux donc que vous conseiller ce jeu remarquable, fruit d’une expérience et d’une passion d’un studio qui mérite l’achat de ce titre. Un bientôt j’espère pour de nouvelles découvertes vidéoludiques, c’était Farren, Tchao !

Overall
9.5/10
9.5/10
Envoi
User Review
0/10 (0 votes)
0/10
Comments Rating 0/10 (0 reviews)

Pros

l’inventivité du titre

coopération parfaitement équilibrée

la variété/beauté des environnements

le thème abordé

les moments de complicité

on ne s’ennuie jamais

Cons

on en veut encore !

un bug nous a obligé à redémarrer le jeu (sans conséquence sur la sauvegarde)

le livre magique, loufoque mais parfois un peu trop lourdingue

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Découvrez d'autres tests !

Test - It takes two

It takes Two : le verdict final

Hello bonjour, moi c’est Farren ! Aujourd’hui j’ai eu envie de rejoindre la belle famille de GamesPlayStation pour, le temps d’un article (et plus si