Test - Life is Strange : True Colors sur PS5 - GamesPlaystation

Test – Life is Strange : True Colors

life is strange true colors™ 20211018224011

Life is Strange : True Colors est l’aboutissement de toutes les petites choses que les jeux précédents de la série ont réussi à faire, avec une grosse tranche d’innovation en plus. Pour les vétérans de la série, le jeu est à ne pas manquer. Pour ceux qui n’ont encore jamais touché à un jeu Life is Strange, cette critique vous permettra peut-être de savoir si True Colors est un bon point de départ.

Sorti à l’origine en 2015, Life is Strange est une série de jeux vidéo axée sur l’histoire qui peut se vanter d’avoir une petite fanbase de joueurs dévoués et passionnés. Life is Strange : True Colors a de grandes bottes à remplir mais, comme le montre cette critique, il parvient à faire le travail.

Il est facile d’être initialement dédaigneux de ces jeux. À première vue, ils ne sont rien d’autre que des histoires dramatiques Netflix pour adolescents transformées en jeux, saupoudrées d’un soupçon de surnaturel. Cependant, leur gameplay simpliste et leur utilisation experte de la musique font un travail remarquable pour capturer ces moments de la vie quotidienne qui sont souvent négligés mais qui ont un impact profond sur nous.

Aussi vénéré que soit le premier opus de la série, les deux jeux suivants se sont avérés un peu plus polarisés. Life is Strange : Before the Storm fait office de préquelle et si la plupart ont apprécié le retour de personnages bien-aimés, certains ont estimé qu’il manquait ce petit quelque chose de spécial. Life is Strange 2, sorti en 2018, est assez courageux pour présenter un tout nouveau casting. Cependant, certains ont estimé qu’il s’éloigne trop de la formule qui a fait le succès du premier jeu.

Life is Strange : True Colors est le dernier titre de la série. Sorti le 10 septembre 2021, il est développé par Deck Nine, qui est également responsable de Life is Strange : Before the Storm. La franchise arrivant enfin sur les consoles next-gen, les attentes étaient naturellement élevées. Heureusement, non seulement Deck Nine a tenu ses promesses, mais il a aussi conçu une expérience sincère qui tire le meilleur parti de son support.

L’HISTOIRE – UN VOYAGE AUTOUR DU SPECTRE ÉMOTIONNEL

L’histoire du jeu, qui s’étend sur cinq épisodes, est bien rythmée et n’oublie pas d’insérer de nombreux moments de jovialité pour vous préparer aux scènes déchirantes. Tout comme Life is Strange 2, True Colors abandonne le casting du premier jeu Life is Strange. Cependant, à la différence de Life is Strange 2, vous n’aurez pas à vous déplacer beaucoup. Au lieu de cela, vous restez situé dans la ville accueillante de Haven. C’est un petit quartier où tout le monde se connaît, où les ragots circulent vite et où vous ne devez jamais vous sentir vraiment seul.

Alex Chen, qui est la protagoniste du jeu, arrive à Haven après de nombreuses années douloureuses passées dans le système de placement familial. Ses expériences, plutôt que de la briser, ont fait d’elle une femme forte, dotée d’une incroyable détermination intérieure et d’une grande force mentale. De tous les protagonistes de la série, Alex s’avère être le plus intéressant, le plus étoffé et le mieux écrit jusqu’à présent.

Dans ses interactions avec les autres, il est clair qu’elle a un grand cœur et un fort désir d’aider les autres. Sa capacité de compassion est apparemment infinie. Cependant, ceci est contrasté par ses moments d’isolement (qui sont nombreux), où vous avez accès à ses pensées intérieures et êtes en mesure de découvrir la douleur qu’elle porte.

Alex est amenée à Haven par son frère, Gabe Chen, dont elle a été séparée pendant des années après qu’il ait été envoyé en détention pour mineurs pour avoir volé une voiture. Pendant un bref et beau moment, Alex l’orpheline a l’impression d’avoir un foyer à Haven, et avec les gens amicaux qu’elle rencontre, un sentiment de famille s’installe également. En un clin d’œil, tout lui est arraché, ce qui l’envoie dans une quête pour découvrir la vérité.

L’épine dorsale de tout jeu Life is Strange, ce sont ses personnages, et il n’est pas exagéré de dire que True Colors possède le meilleur et le plus captivant casting jusqu’à présent. Alors que le premier jeu donnait parfois l’impression d’énumérer une liste de clichés sur le lycée, les habitants de Haven ont l’impression d’être de vraies personnes qui ont d’immenses problèmes et qui doivent faire face à des questions auxquelles on peut s’identifier. Qu’il s’agisse de Charlotte qui doit faire face à la culpabilité de blâmer ses proches pour une tragédie imprévue ou d’Eleanor qui doit apprendre à gérer la vieillesse, aucun personnage, quel que soit le degré d’affection qu’on lui porte, n’est épargné par la dureté du réalisme.

life is strange true colors™ 20211022224217

C’est également à travers ces personnages crédibles que le jeu délivre l’un de ses messages les plus profonds : parfois, la vérité fait mal. Ce thème se manifeste lorsque les personnages doivent faire face à une série de vérités douloureuses et parfois très proches, comme la jalousie, la haine de soi, la peur de l’amour et la peur du rejet. Tout cela est traité avec goût, et ces moments font du jeu une aventure émotionnellement difficile.

Le plus grand triomphe du jeu, peut-être, est la façon dont il jongle avec tous ces personnages complexes tout en parvenant à offrir plusieurs fins qui règlent de façon satisfaisante les derniers détails et apportent une conclusion significative. C’est quelque chose que même le bien-aimé premier jeu a du mal à réaliser, mais que True Colors fait avec assurance. En conséquence, même lorsque le générique commence à défiler, chaque choix que vous avez fait semble avoir de l’importance.

C’est un jeu qui est audacieux et prêt à vous frapper là où ça fait mal. Il plonge dans des endroits douloureux mais offre une récompense gratifiante à la fin. Si vous vous faites confiance et vous donnez à l’expérience, vous serez grandement récompensé.

GAMEPLAY – SIMPLE MAIS EFFICACE

Les jeux Life is Strange suivent une formule assez standard. Le protagoniste possède une sorte de pouvoir qui l’aide à manipuler les situations dans lesquelles il se trouve. Dans le premier jeu, Max Caulfield avait la capacité de remonter le temps et de refaire ses choix. Ce pouvoir est souvent utilisé pour résoudre des énigmes relativement simples qui vous aident à faire avancer l’intrigue ou à acquérir des objets ou des informations dont vous avez besoin.

La grande majorité du jeu est consacrée à l’interaction avec l’environnement, qui vous en apprend souvent plus sur les différents personnages et événements du jeu. Vous passerez également beaucoup de temps à parler aux autres personnages et à nouer des relations avec eux. Les choses que vous dites aux personnages ont de l’importance et peuvent influencer leur choix de vous aider ou de vous nuire à l’avenir.

life is strange true colors™ 20211022222448

Life is Strange : True Colors présente la version la plus aboutie de cette formule. Le pouvoir d’Alex prend la forme d’une empathie surpuissante. Non seulement elle peut ressentir avec acuité les émotions des autres, mais elle peut aussi choisir d’adopter leurs émotions et de les traiter comme les siennes. De plus, elle peut accéder aux souvenirs imprimés sur les objets par des émotions fortes. Dans le meilleur des cas, son pouvoir fonctionne comme la lecture des pensées. Cependant, comme tout vétéran de la série le sait, il y a toujours un revers à ce genre de choses et même les utilisations bien intentionnées de ce pouvoir peuvent mal finir.

Les émotions sont représentées par des auras de couleur qui délimitent les personnages. Le violet représente l’anxiété et la peur, le bleu la tristesse, le jaune le bonheur et le rouge la colère. En appuyant sur la gâchette L2, tu peux faire en sorte qu’Alex se concentre sur certains personnages et avoir un accès temporaire à leur monde émotionnel intérieur. Cela vous donne un aperçu de ce qui se passe derrière le masque qu’ils montrent au public.

Cette mécanique de jeu est au cœur de ce que tous les jeux Life is Strange tentent de faire : nous faire entrer en contact avec l’humanité. Ces regards crus sur le spectacle de rodéo émotionnel auquel chaque personne de la petite ville de Haven tente de survivre sont parfois douloureux à regarder, mais il est aussi étrangement réconfortant de savoir que ces luttes qui sont habituellement gardées secrètes ne sont pas quelque chose d’étranger ou d’étrange, mais au contraire ce qui fait de nous de véritables humains.

life is strange true colors™ 20211021221217

Grâce au retour haptique de la manette DualSense, vous pouvez ressentir l’intensité des scènes clés dans vos mains, et l’utilisation de déclencheurs adaptatifs lorsque vous activez vos pouvoirs est subtile mais efficace. Grâce au pouvoir d’Alex, on nous montre que pour comprendre les autres, il faut non seulement voir les choses de leur point de vue, mais aussi ressentir les choses comme eux. Il s’agit d’une leçon d’altruisme qui exige la tâche ardue de réduire cet ego vilain.

Là où la série a souvent trébuché, c’est dans la mise en œuvre des choix. Les jeux précédents se terminaient souvent d’une manière qui donnait l’impression que vos choix précédents n’avaient aucune valeur. Avec True Colors, ce n’est pas le cas. Pour la première fois, vous avez vraiment l’impression que ce que vous faites compte.

L’éventail des décisions à votre disposition est également plus large. La vie sentimentale d’Alex en est un bon exemple. Alex est confronté à deux partenaires romantiques possibles. L’un d’eux est Ryan, qui est un homme sympa et qui aime le grand air. Il est là pour Alex pendant ses heures les plus sombres. L’autre est Steph, le DJ local qui est une passionnée de la musique tout comme Alex. C’est à toi de choisir à qui tu vas donner ton cœur. Cependant, si vous préférez, vous pouvez ne choisir aucun des deux.

Comme dans tous les jeux Life is Strange, l’exploration est également un aspect essentiel du gameplay. Dans presque tous les épisodes, Haven est à vous et vous pouvez l’explorer à votre guise. Alors que les titres précédents donnaient l’impression d’être linéaires, True Colors s’ouvre et vous donne l’impression que Haven est un endroit vraiment vivant et prêt à être habité.

life is strange true colors™ 20211021214159

Lorsque vous n’êtes pas prêt à vous diriger vers votre prochain objectif, vous avez la possibilité de vous promener dans la rue principale pour discuter avec les habitants et voir qui ressent quoi. Quelques commerces sont également ouverts pour que vous puissiez les visiter, notamment Lethe Flowers, le magasin de disques de Steph, le dispensaire Silver Dragon et le bar The Black Lantern. À la fin du jeu, vous serez aussi attaché à Haven qu’à n’importe quel autre personnage.

True Colors reprend la formule de Life is Strange et en fait plus et mieux. Les zones où il s’écarte de la norme sont tout aussi étonnantes. Dans l’appartement d’Alex et dans Black Lantern se trouvent des machines d’arcade où vous pouvez jouer à des mini jeux d’arcade lorsque vous n’êtes pas occupé à résoudre des mystères. Le chapitre 3 du jeu, en particulier, prend une tournure inattendue et offre peut-être les moments les plus amusants de la série. En dire plus serait vous gâcher l’expérience, mais c’est une expérience à ne pas manquer.

On apprécie également les petits détails, comme la possibilité de changer les vêtements d’Alex et la possibilité d’utiliser le juke-box dans La lanterne noire.

GRAPHISME ET AUDIO – LE MEILLEUR DU SPECTACLE

En raison de la nature du jeu, l’un des principaux thèmes abordés est celui des émotions. Les animations faciales sont donc d’une importance vitale pour exprimer les émotions des personnages d’une manière qui soit crédible pour le joueur. Les jeux Life is Strange ne sont pas connus pour leur magnificence visuelle. Cependant, True Colors présente certaines des animations faciales les plus impressionnantes jamais vues dans un jeu vidéo.

Les visages des personnages ne sont jamais raides. Au contraire, ils ont l’air doux, charnus et prêts à se mouler dans n’importe quelle expression. Lorsqu’un visage se tord de colère, l’émotion transmise est toujours convaincante. Le jeu est rempli de gros plans sur les visages qui sont plus éloquents que les mots ne pourraient l’être.

Sur PC et consoles next-gen, le jeu prend en charge le ray-tracing. Il tourne à 60 images par seconde sur PC mais est verrouillé à 30 images par seconde sur toutes les consoles. Bien qu’il y ait eu de nombreuses plaintes à ce sujet, un jeu axé sur l’histoire comme True Colors n’a pas besoin d’un taux de rafraîchissement élevé pour que vous puissiez en profiter pleinement.

Bien que le jeu tourne généralement bien sur PS5, il y a quelques moments où le framerate est incohérent. Le pire, c’est que vous devez vous attendre à des temps de chargement lorsque vous entrez et sortez d’un bâtiment, et lorsque vous passez d’une scène à l’autre. Il est presque inexplicable que ce soit le cas, compte tenu de la portée relativement limitée du jeu, mais même sur la PS5, vous pouvez vous attendre à des temps de chargement de 10 secondes.

L’audio du jeu est de premier ordre. La bande-son complète et renforce l’ambiance de Haven et vous permet de découvrir la personnalité d’Alex. Les bonnes chansons insérées aux bons moments aident les scènes clés à frapper fort, sans jamais être surjouées ou de mauvais goût. Des scènes comme celle où Alex se perd dans Thank You de Dido et laisse les paroles « it’s not so bad » l’envahir alors que sa vie domestique s’effondre autour d’elle sont à la fois déchirantes et impossibles à oublier.

Résumé

Life is Strange : True Colors est un jeu incontournable pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la série. Il reprend tout ce qui a fait la qualité de la franchise et l’élève à de nouveaux sommets. C’est Life is Strange dans sa version la plus aboutie, la plus sentimentale et la plus captivante.

Overall
8.5/10
8.5/10
Envoi
User Review
0/10 (0 votes)
0/10
Comments Rating 0/10 (0 reviews)

Pour

Des graphismes étonnants

Excellente distribution de personnages

Une histoire sincère et bien écrite

Un gameplay varié dont le passage « RPG »

Contre

Les temps de chargement peuvent être ennuyeux surtout quand on passe des portes

Problèmes occasionnels de framerate

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Découvrez d'autres tests !

far cry® 6 20211027222733 min

Just Cause 6 euh non Far Cry 6

Far Cry 6 laisse derrière lui le cadre de l’Amérique rurale du jeu précédent pour plonger les joueurs au cœur d’un paradis tropical au bord

2urvive 20211108092829 min

Test 2Urvive sur PS5

2 Bad Games est un petit studio indépendant crée par Tony De Lucia en 2017. 2Urvive est l’un des bébés de ce jeune studio prometteur.

life is strange true colors™ 20211018215100

Test – Life is Strange : True Colors

Life is Strange : True Colors est l’aboutissement de toutes les petites choses que les jeux précédents de la série ont réussi à faire, avec