Watch Dogs Legion : Mon test sur PS5 - GamesPlaystation

Watch Dogs Legion : Mon test sur PS5

Aujourd’hui, je vous propose mon avis sur Watch Dogs Legion sur Playstation 5. Je n’ai pas encore terminé l’intégralité du jeu, mais j’ai pas mal d’heure pour me faire un avis.

watch dogs legion PS5

Histoire de Watch Dogs Legion

Il se poursuit dans le même monde que les deux premiers jeux où le groupe révolutionnaire DedSec lutte contre le pouvoir par des manigances basées sur le piratage. Legion se rend de l’autre côté de l’Atlantique, dans la vieille Angleterre, pour continuer ce combat dans une nouvelle histoire qui se déroule dans une grande partie de Londres.

Alors qu’en réalité, nous vivons actuellement dans un monde au bord de la réalisation de Brexit, Watch Dogs Legion nous emmène au-delà de cette réalité qui semble de jour en jour un peu moins lointain. Un groupe militaire privé connu sous le nom d’Albion s’est emparé du pouvoir après qu’un attentat terroriste ait paralysé la capitale. DedSec a été piégée pour l’attentat à la bombe et est donc poursuivie pour ce crime. L’histoire concerne la renaissance de DedSec, juste au moment où la population en a vraiment besoin. Commence alors une longue quête pour obtenir l’aide des citoyens de Londres, reconstruire DedSec et reprendre le contrôle de la ville.

Watch Dogs Legion, où comment devenir DRH

Pour ce faire, il faut des gens de toutes sortes d’horizons et le grand attrait de Legion est son système de recrutement. Il vous permet essentiellement d’employer, et donc de jouer comme n’importe quel PNJ dans le jeu. Chacun d’entre eux possède un ensemble de caractéristiques qui le rendent quelque peu unique (bien que, naturellement, il y ait beaucoup de répétitions étant donné la taille de la population).

Watch Dogs Legion recrutement
Source : The Verge

Parmi les capacités qui peuvent apparaître, citons les drones spécialisés, les katas d’armes, l’amélioration des compétences de piratage, les véhicules personnels et les “compétences” passives telles que les flatulences intempestives. En collectant des points technologiques, vous pouvez acquérir de nouvelles armes, technologies et compétences qui peuvent être utilisées avec n’importe quel personnage. Lorsque vous vous immergez dans le jeu, une équipe de hacktivistes mortels entièrement améliorée est à votre disposition et le fait qu’ils puissent devenir n’importe qui, d’un assassin hipster à un grand-père qui esquive, est peut-être la meilleure partie de ce gadget.

C’est quelque chose qui devrait être époustouflant. Une ville pleine de PNJs variés pour vous et je ne sais pas si c’est juste parce qu’elle est si bien implémentée qu’elle ne semble pas si époustouflante ou si c’est juste le jeu sous-jacent qui est tellement lié au modèle présenté dans de nombreux titres Ubisoft des cinq dernières années qu’il dilue quelque peu la merveille. C’est peut-être parce qu’il enlève à un protagoniste singulier et sympathique l’une des plus grandes forces de Watch Dogs 2.

Marcus de Watch Dogs 2 était une splendide mise à jour du terrible Aiden du Watch Dogs original, et en vous faisant devenir n’importe qui, vous vous sentez moins lié à l’histoire. Il est indéniable que l’angle multi-protagoniste apporte un peu de gaieté, de joie et de variété, mais aucun des milliers de héros possibles de cette histoire n’est près d’être aussi étoffé et humain que Marcus l’était.

D’un autre côté, la possibilité de les faire mourir définitivement ajoute un peu de piment à vos combats. Vous n’êtes peut-être pas en contact avec eux au niveau du récit, mais le sentiment de perdre à jamais un personnage que vous avez amélioré et perfectionné grâce à un moment de chaos est morbidement séduisant.

Libérer Londres

J’ai pris un vrai plaisir de réaliser les différentes quêtes annexes pour permettre la libération de la superbe ville de Londres. Les différentes missions (chasseur de VIP, course de voiture, recherche de preuve…) apportent des touches différentes dans l’exploration des lieux. J’ai plutôt apprécié ces passages.

Des collectibles en veux-tu en voilà

Si vous êtes adeptes de la recherche des différents collectibles dans les jeux vidéo, Watch Dogs Legion répondra à vos attentes. Dans le jeu, vous pourrez ainsi recherchez des “fichiers audio”, des “notes”, des “reliques”, ou même des accessoires pour vos différents personnages.

En plus des différents collectibles, il y a la possibilité de réaliser des “street arts” dans toute la carte pour assouvir le territoire de DedSec.

Bref, je fouille toute la carte pour obtenir les différents trophées liés aux collectibles.

Quid de la version PS4 vs la PS5 ?

La plus grande amélioration apportée à la version PS5 est sans aucun doute l’aspect visuel. Le Londres dans Legion était déjà la pièce maîtresse du package dans la version PS4. Il capturait l’essence de la capitale et lui donnait une touche de technologie du futur. Sur PS5, les améliorations apportent une nouvelle vie à Londres.

Le Ray Tracing permet des réflexions plus réalistes sur les surfaces et il est plus efficace lorsque le jeu se déroule à l’intérieur ou à l’extérieur la nuit. À plusieurs reprises, je me suis arrêté pour voir mon personnage ou le décor parfaitement réfléchi dans une fenêtre, une flaque d’eau ou même la coque métallique d’une voiture. Oui, c’est encore une expérience relativement récente à l’heure actuelle, et cela influence certainement l’impact qu’elle peut avoir, mais il suffit de se promener sur les routes au bord de la Tamise la nuit, en voyant tous ces néons et cette lueur de réverbères, pour me dire que ce n’est pas un spectacle à couper le souffle.

Les détails de la texture générale sont également meilleurs, ce qui accentue vraiment l’excellent éclairage et le ray tracing du jeu. Les personnages ont également l’air beaucoup plus détaillés qu’auparavant. L’aspect aléatoire que le jeu donne à ses PNJs est souvent fait pour des visages de spectacle d’horreur, et maintenant ils sont généralement beaucoup plus supportables et humains.

Il n’y a pas grand-chose d’autre à signaler. Le jeu a une implémentation DualSense limitée, l’utilisation de base de gâchettes adaptatives pour les armes étant le seul changement notable par rapport à la configuration DualShock 4. Le jeu est toujours de 30 images par seconde, mais semble au moins beaucoup plus stable.

  • Ma note finale de Watch Dogs Legion ! - 7.5/10
    7.5/10

Conclusion sur Watch Dogs Legion

Je n’ai pas encore terminé l’aventure de Watch Dogs Legion, cependant, j’ai pas mal d’heures à mon compteur pour me faire un avis assez solide.

J’ai pris un réel plaisir de me promener dans la ville de Londres et dans ces célèbres recoins très bien modélisés : Camdem, Tower Bridges, Westminster, Buckingam Palace…

L’ambiance post-révolution technologique est vraiment intéressante même si cela peut paraître un peu brutal et violent. On a l’impression d’être dans une ville créée dans Black Mirror.

Le jeu est beau, fluide, et même s’il y a quelques bugs, il est vraiment correct.

Si vous avez aimés les premiers Watch Dogs, vous ne serez pas trop dépaysés. Le jeu reprend les bases assez solides des premiers opus.

Overall
7.5/10
7.5/10
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Pros

La ville bien modélisée

L’ambiance du jeu, très réaliste

La possibilité de jouer avec n’importe qui

Les collectibles du jeu

Cons

Certaines animations faciales un peu ratées

Certaines missions répétitives

Les voix qui se ressemblent entre les différents PNJ. (Normal vu le potentiel)

Des bugs de collision qui entraînent des voitures volantes

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Découvrez d'autres tests !